Connaissez-vous l’œnographilie ?

- mercredi 10 avril 2019 -

7 cuvées en pointe

Connaissez-vous l’œnographilie ?

L’œnographilie (du grec « Oinos », le vin, « graphein », écrire et « philos », amis) ou « œnosémiophilie » ou encore « éthyllabellophilie » désigne …la collection des étiquettes de bouteille de vin.

Ce type de collection peut, par exemple, s’effectuer par région, par appellation, par domaine, par périodes ou par thèmes (selon ce que représentent et utilisent les étiquettes : des prénoms, des noms, des personnages, des animaux, des bâtiments, des œuvres d’art, des courants artistiques, des costumes traditionnels, etc…).

Grand collectionneur, M. Philippe PARES a ainsi rassemblé … près de 350 000 étiquettes de toutes les époques et de tous les vignobles !

Les premières étiquettes de vin imprimées datent du XIXème siècle. (Le Musée du Vin de Bourgogne  à Beaune expose des étiquettes datées de 1798 et la Commanderie du Bontemps et du Médoc, à Pauillac, possède deux bouteilles étiquetées de 1800. La maison de Champagne Moët et Chandon détient quant à elle une étiquette de « J. Moët & Cie » qui était destinée à identifier un « Vin d’Aÿ blanc Crémant de 1811 »).

Avec l’accroissement de l’offre de vins et les débuts du marketing, le nombre des étiquettes et les mentions diverses (…et plus ou moins pertinentes) figurant sur celles-ci ont considérablement augmenté, fin du XIXème et début du XXème siècle, ainsi que – malheureusement – les allégations plus ou moins trompeuses concernant les caractéristiques du vin contenu dans le flacon.

Pour éviter la tromperie des consommateurs par de fausses mentions et le discrédit pouvant en résulter pour le vin et ses producteurs, le baron Pierre LE ROY DE BOISEAUMARIE, vigneron à Châteauneuf-du-Pape, a alors créé, en 1935, avec son ami et ancien ministre de l’Agriculture Joseph CAPUS, l’INAO (devenu depuis l’« Institut National de l’Origine et de la Qualité ») et l’a doté d’un service de surveillance et de répression des fraudes.

Cet INAO veille encore aujourd’hui, via 260 agents réparti sur tout le territoire national – en concertation avec les organismes de protection de chaque AOP, dont le CIVC – au respect de la réglementation stricte desdites AOP, dont l’Appellation d’Origine Protégée Champagne.

Impression des étiquettes de la cuvée symphonie Bon à tirer des étiquettes des cuvées Blanc de noirs, Blanc de blancs et Symphonie Impression des étiquettes de la cuvée tradition

Impression des étiquettes Mater & Filii

Mais d’où vient le mot « étiquette » ?

Selon l’encyclopédie de Diderot et d’Alembert, parue de 1751 à 1772, l’étiquette est un terme juridique désignant « en style de palais, un morceau de papier ou de parchemin que l’on attache sur les sacs des causes, instances ou procès, sur lequel on marque les noms des parties et de leurs procureurs ». L’origine du mot remonte à l’époque où les procédures étaient rédigées en latin. Il était alors écrit sur le sac « est hic quoestio inter n… et n… » et, souvent, seul « quoest » était indiqué au lieu de « quoestio« , ce qui donnait « est hic quoest« . Cette « est hic quoest  » est devenue … « étiquette » 😉 .

Pour en savoir plus :

Ouvrages :

  • «L’Etiquette du Vin», 2003, Editions Hachette pratique, ISBN-10: 2012362060 / ISBN-13: 978-2012362062, d’Anthony ROWLEY, agrégé et docteur en histoire, professeur à l’Institut d’études politiques de Paris et directeur littéraire chez Plon-Perrin et Philippe PARES, sommelier qui a exercé au Pré Catelan, à Paris, puis à La Marée, chez Eric TROMPIER. Cet ouvrage permet d’admirer 560 étiquettes de la collection de Philippe PARES, parmi les plus anciennes, les plus représentatives et les plus esthétiques.
  • « Le grand livre de l’étiquette : L’étiquette de vin, l’étiquette du champagne», 1995, Editions Vilo / Racine, ISBN 10 : 2873861592  ISBN 13 : 9782873861599, de Georges Renoy.

Présentation vidéo de l’oenographilie :

https://www.youtube.com/watch?v=sgvviHVzmts

Concernant la réglementation de l’étiquette de vin de champagne :

https://www.champagne.fr/fr/vigne-vin/habillage/etiquette

Articles :

« La valse lente de l’étiquette », par Roger POURTEAU, septembre 2013, dans avis-vin.lefigaro.fr

Sites internet d’associations ou de collectionneuses / collectionneurs :

Derniers articles

Champ 7

Carnet d’empreintes

Publié le 6 novembre 2019

La nouvelle bannière collective des Champagnes de Vignerons
Afin de mieux accompagner les amateurs de champagnes dans leur sélection de cuvées, …

En savoir plus
Bouvreux2

Les bouvreux, la belle montre !

Publié le 18 septembre 2019

On peut trouver, certaines années, lors des vendanges, de nombreuses petites grappes de deuxième génération, appelées les bouvreux.
Ces grapillons (petites …

En savoir plus
Rosé canada

Le champagne cousu main (G. REVEL)

Publié le 3 septembre 2019

Commentaires élogieux de nos cuvées par Guénaël, le référent en champagnes et vins effervescents outre-Atlantique, (Monsieur bulles).
Merci beaucoup pour cette …

En savoir plus