Inquiétudes liées au
réchauffement climatique

- mardi 5 juillet 2016 -

Le réchauffement global de la planète aura sans aucun doute et malheureusement des conséquences sur la culture de la vigne et sur l’économie viticole champenoise.

Le climat septentrional nous permet en effet de disposer d’un climat frais produisant des vins âpres et légers nécessaire pour la réalisation d’un bon champagne et les sols calcaires apportent aux raisins une acidité qui permet aux arômes de se développer longuement au cours de la phase de vieillissement. Une élévation des températures et une longue saison chaude en Champagne modifieraient de ce fait les propriétés et le bon déroulement du processus de vieillissement du vin.

Les températures les plus chaudes jamais relevées en France, au cours de l’été 2003, et les faibles précipitations ont ainsi provoqué un dessèchement du raisin et entrainé une forte concentration de sucre dans les grains. Les niveaux d’acidité ont chuté au fur et à mesure que le raisin se gorgeait de sucre, alors qu’un champagne à besoin d’une bonne acidité pour bien vieillir et développer ses arômes. La production de 2003 a ainsi été réduite de près de 50% par rapport à une année normale.

Last articles

Le Verdict de Paris

Published on 22 novembre 2019

Le Verdict de Paris
Le dosage est la dernière intervention humaine dans le long process d’élaboration du champagne.
Une fois que la …

To know more about

Carnet d’empreintes

Published on 6 novembre 2019

La nouvelle bannière collective des Champagnes de Vignerons
Afin de mieux accompagner les amateurs de champagnes dans leur sélection de cuvées, …

To know more about

Les bouvreux, la belle montre !

Published on 18 septembre 2019

On peut trouver, certaines années, lors des vendanges, de nombreuses petites grappes de deuxième génération, appelées les bouvreux.
Ces grapillons (petites …

To know more about