Sabler ou sabrer le champagne ?

- mercredi 5 juillet 2017 -

Les deux expressions existent mais ne désignent pas la même chose. Les débats demeurent en outre quant aux origines exactes des expressions…

Sabler le champagne était, selon la plupart des commentateurs, une façon de boire le champagne qui consistait au siècle dernier à prendre une flûte, à y souffler dedans de manière à recouvrir la surface interne d’une légère buée et à saupoudrer ensuite avec du sucre fin de telle sorte qu’une partie du sucre restait fixée à la paroi.

On versait ensuite le champagne sur cette couche de sucre qui se transformait alors en mousse. Il est probable que cette expression « Sabler le champagne » ait alors été étendue pour désigner la nécessité de boire très rapidement ce champagne rendu encore plus mousseux.

Sabler le champagne peut donc désigner les deux aspects de cette façon de boire le champagne, le saupoudrage de sucre et la consommation du contenu de la flûte d’un seul trait.

Sabrer le champagne consiste à ouvrir la bouteille sans la déboucher mais à l’aide d’un sabre (ou de tout autre objet lourd et allongé, également). La technique consiste à faire glisser le plat de la lame le long du goulot en donnant un coup très sec avec le dos du sabre sur le col de la bouteille. Le choc donné et la pression du vin à l’intérieur de la bouteille permet de la casser net, au niveau du col qui est violemment sectionné et éjecté avec le bouchon et le muselet.

champs1       champs2
champs3       champs4

Méthode traditionnelle

Si vous ne voulez pas vous risquer au sabrage, il existe la méthode traditionnelle d’ouverture de bouteille de champagne. Voici quelques règles de base à respecter :

1. Inclinez la bouteille à environ 45°, dégagez la boucle de la capsule.

2. Faites tourner le bouchon légèrement en le tenant fermement par sa partie supérieure et débouchez tout doucement en tournant le bas de la bouteille.

Bon à savoir : Plus il y a du bruit à l’ouverture de la bouteille, plus le champagne perdra de la saveur ! Attention, un bouchon de champagne incontrôlé peut atteindre une vitesse de près de 50 km/h !

Last articles

Le Verdict de Paris

Published on 22 novembre 2019

Le Verdict de Paris
Le dosage est la dernière intervention humaine dans le long process d’élaboration du champagne.
Une fois que la …

To know more about

Carnet d’empreintes

Published on 6 novembre 2019

La nouvelle bannière collective des Champagnes de Vignerons
Afin de mieux accompagner les amateurs de champagnes dans leur sélection de cuvées, …

To know more about

Les bouvreux, la belle montre !

Published on 18 septembre 2019

On peut trouver, certaines années, lors des vendanges, de nombreuses petites grappes de deuxième génération, appelées les bouvreux.
Ces grapillons (petites …

To know more about